Le Cincle plongeur, oiseau sous-marin bien agité mais fragile

C’est lors d’un contrôle de la reproduction du Cincle plongeur que nous avons pu découvrir une belle portée de quatre jeunes (dont deux sont aperçu dans le nid mais ne l’ont pas quitté durant nos observations).

Cet oiseau est un miracle de la nature à lui seul, pourvu d’une adaptation excellente puisqu’il marche… au fond de l’eau. C’est l’oiseau amphibie qui défie les courants d’eau les plus impétueux, à la quête de larves nourrissante de Trichoptères (portes-bois), Ephéméroptères… jusqu’aux petits poissons bien que plus rarement (observation pour l’alimentation d’une précédente nichée ici-même).

Les photos prises avant les orages montrent un nid peu élevé au dessus des eaux de la Durance déjà en crue (fonte des neiges). L’Eau jette ses écumes comme un défi au jeune Cincle… Sera t’il en état de la défier à temps ; qui l’emportera ? C’était le 6 mai.

Lors de mon passage du 8 mai le nid était totalement détruit par les eaux capricieuses… ainsi va la vie mais fort heureusement l’espèce s’est adaptée, capable de plusieurs portées pour compenser les destructions… sauf quant les milieux disponibles pour nicher / s’alimenter viennent à manquer.

About the author: Olivier

Leave a Reply

Your email address will not be published.Email address is required.