La quête de l’AIGLE : découverte d’aires et frissons garantis

Lors de mes quêtes à la recherche d’indices de reproduction de couples d’Aigles royaux, j’ai pu découvrir la même semaine deux aires (le 11 & 14 avril) :

La première aire concerne le couple nichant au dessus de Chorges (Hautes-Alpes). Après plusieurs séances de prospection, j’ai découvert le couple le 11 avril qui y couve. Quel plaisir de voir ses recherches récompensées par l’observation des relèves ou de marquages territoriaux dont les fameux et impressionnants vols en festons. Là encore l’aire est située dans un mélèze.

Je pense que le couple a niché ici déjà l’an dernier (2016) suite aux dérangements causés par RTE. Le chantier a bouleversé la quiétude à laquelle les oiseaux étaient familiers (déforestation, pistes, pylônes) entraînant un constat simultané de l’abandon des aires habituellement fréquentées. 
La seconde aire est située en falaise, dans le Parc National des Ecrins (commune de Réallon). C’est en suivant un Aigle qui effectuait un piqué en falaise que j’ai découvert le lieu secret. Là aussi les deux membres du couple couvent alternativement : la reproduction est bien lancée.

 

About the author: Olivier

Leave a Reply

Your email address will not be published.Email address is required.